14.8.08

Dîner surréaliste

Jeudi 14 août : Afin de fêter le fait que je sois en vacances et que j'aie ma nouvelle carte d'identité, nous sommes allés manger à un resto/bar à deux pas de chez nous, première fois que nous nous y rendons....

Nous fûmes bien tentés par le menu, je commandai une salade de gésiers en entrée ainsi que des paupiettes de veau en plat principal.
Peu après, la serveuse revint pour s'excuser car il n'y avait plus de paupiettes. Tant pis, je choisis la même chose que Grand F. !
Mais ça ne s'arrêta point là ! La jeune femme revint de nouveau, cette fois pour m'annoncer que point de gésiers non plus ! Décidément ! Je me résolus à prendre aussi la même entrée que Grand F. !
Nous savourâmes les deux, avec des clips sur un grand écran à notre gauche et du Clapton puis du Renaud en fond musical
Au tour du dessert, j'avais déjà oublié les petits désagréments passés. Mais voilà, la "malchance" du débutant ne me lâchait vraiment pas : au lieu de la crème caramel demandée, la serveuse me tendait une tarte aux poires ! Mais là, plus de question de manque de denrées, il s'agissait d'une "mésentente avec le cuisinier" - ah....
Quoi qu'il en soit, elle nous avait promis de nous offrir quelque chose à boire après le dessert.... Je ne pris rien, et Grand F. opta pour un digestif.... Pour changer, notre serveuse, vraiment dépassée par la situation, revint à nous en lâchant : "Ca devient grotesque !" et proposa alors un cognac ou un armagnac... Et là, ça se transforma en magnifique chose burlesque, surréaliste de surréaliste : "Il n'y a plus d'armagnac ! Vous voulez de l'armagnac ?" - "Oui" , répondit stoïquement Grand F. sans doute contaminé par la serveuse... Laquelle bien sûr réapparut dix secondes plus tard, mains sur la bouche ! "Oui, non, donc c'est du cognac qu'il nous reste !"

Bravo, bravo, bravo !!!!! ;-)))

Aucun commentaire: