6.8.08

Svinkels à Paris-Plage samedi 2 août 2008

Alors que la veille, nous nous étions couchés tard et levés plutôt tôt, en ajoutant le temps de faire d'incessants allers-retours pour transporter cartons et autres objets ramenés de chez beau-papa, nous étions quand même résolus à voir gratuitement à Paris-Plage les Svinkels ! - enfin j'avoue que j'ai eu envie de laisser tomber tellement j'étais en sueur et crevant de fatigue, mais une petite heure à récupérer et ce fut bon ! lol

J'ai retrouvé Petit-Panda et Yuuhi, il y avait peu de monde encore mais déjà des fans des Svinkels légèrement éméchés, hum :p

Le programme, comme les années précédentes, affiché sur ce genre de pancartes

En premier, ce fut Philémon, celui du milieu sur la photo, avec le t-shirt ironique "Le rap, c'était mieux avant", à sa gauche, un autre chanteur, à droite, un autre encore, qui jouait aussi de la guitare, et c'est chouette avec un DJ, un batteur et un bassiste ! Un bon set, j'ai trouvé, une bonne ambiance, mélange reggae, zouk, r'n'b, beaucoup de charisme, ça donnait vraiment envie de danser, de s'amuser !

Une chose nouvelle, ça, à laquelle nous n'avons pas eu droit l'année dernière (pfff dommage pour Babet !!!), les artistes se font interviewer ensuite, comme ça, ça occupe pendant le changement de plateau
Ensuite, James Deano, ah la la, j'ai trouvé ça plutôt nase à part ceux plus connus, "Le fils du commissaire", la chanson sur "les Blancs qui ne savent pas danser" ou encore sur les "célibataires"


En plus, ils n'étaient que deux avec un DJ, pas d'autres musiciens, et c'était vraiment du hip-hop, et puis ça parlait de "pas boire" ou de "se bouger" alors que dans le public des Svinkels, ce sont pas mal de punks qui font plutôt tout le contraire loool

Grand F. que j'avais laissé à la maison est arrivé pendant l'interview ou peu après, et je voyais qu'il y avait de plus en plus de monde... Certains mêmes étaient munis de... rouleaux de PQ, à cause du morceau des Svinkels : "Du PQ pour mon trou" lol J'ai reconnu des punks présents au concert de Pigalle, et l'un d'eux avait emporté un porte-voix, ah la la... Et puis j'ai aperçu "Tonton Albert" vite fait !

J'ai filmé les deux derniers titres : "Réveille le punk" et "Tout nu yo!"


Titres joués (plus ou moins dans le bon ordre) : "Club de l'Apocalypse", "Droit dans le mur", "Dizy (qu'il est fini)", "Dirty Centre" - avec clin d'oeil à Snoop Doggy Dog -, "La Youte", "C-real Killer" : Nikus Pocus a été dangereusement frôlé par une canette de bière ! Et bien sûr la fin où ils font chanter tout le monde ! "Réveille le punk" et "Tout nu yo !"
Huit morceaux au total, on était sur notre faim !
Du coup, l'interview n'en fut nullement une, tellement le public était bruyant, gueulant et hurlant et criant et tout et tout ! lol Les rouleaux de pq atterrisaient en vrac devant ou sur scène, et en plus il y avait le M.A.P qui suivait, nous ne sommes pas restés, et par terre, c'était un monceau de gobelets et canettes !
ps : mes photos en cliquant sur le titre du sujet !

2 commentaires:

Cauliflower Power a dit…

"on était sur notre fin", "l'interview n'en fut nullement aucune"... T'as un style de plus en plus avant gardiste!

Cocomoteuse a dit…

Je suis surtout fatiguée :p
Erreurs corrigées !